Mission de prospection archéologique de la région du Nahr al-Kabir al-Shamali (Syrie, 2007-2008)

L’une des découvertes majeures de la mission de prospection 2008 est la forteresse d’al-Abraj (« les tours ») qui surplombe d’une centaine de mètres la forteresse médiévale connue de Qal‘at al-‘Ido. Deux grandes tours circulaires défendues par des archères ont notamment été mises au jour sous une végétation particulièrement dense. Ces fortifications pourraient avoir été édifiées par les Ayyoubides suite à la conquête de Qal‘at al-‘Ido par Saladin en 1188.

Photo de Benjamin Michaudel.

Un album de la galerie Flickr de L’Ifpo présente ces deux campagnes de missions de prospection archéologiques, menées en 2007 et 2008 et soutenues par l’Ifpo et la DGAMS (Direction Générale des Antiquités et des Musées de Syrie).

Le programme prend la forme de prospections archéologiques annuelles sur les sites médiévaux à fonctions civiles, religieuses et militaires, de la vallée du Nahr al-Kabir al-Shamali (région de Lattaquié). L’objectif est de localiser les sites repérés dans les sources narratives et les ouvrages géographiques médiévaux, placés sous la dépendance des principaux sites fortifiés de la région et le cas échéant, d’effectuer des relevés architecturaux mécaniques et/ou topographiques des vestiges conservés en élévation et/ou en plan afin d’établir la nature et l’attribution architecturale des bâtiments conservés.

Les deux premières campagnes ont été exécutées respectivement du 1er au 15 juillet 2007 et du 1er au 17 juin 2008 par une équipe syro-française et ont permis de visiter plus d’une centaine de localités de la muhafaza (gouvernorat) de Lattaquié et de révéler parmi eux une soixantaine de sites archéologiques ayant connu des occupations allant de l’Âge du Bronze à l’époque ottomane. Un ramassage systématique de surface des tessons, des relevés architecturaux et des relevés GPS ont été pratiqués durant ces campagnes afin d’établir des typologies de céramique et d’architecture antique médiévale et de réaliser une carte archéologique de la région.

L’exécution de nouvelles campagnes sur la période 2009-2011 permettra de compléter l’établissement d’une carte précise des sites ruraux médiévaux de l’ensemble de la muhafaza (gouvernorat) de Lattaquié, région convoitée par les Byzantins, les croisés et les musulmans entre le Xe et le XIVe siècle pour son importance stratégique, économique et commerciale.

Le programme archéologique est placé sous la codirection de Jamal Haydar, directeur des Antiquités et des Musées de Lattaquié, et de Benjamin Michaudel, chercheur en archéologie islamique et médiévale à l’Institut français du Proche-Orient.

L’équipe syro-française de la campagne 2008 était composée de:
Benjamin Michaudel (archéologue médiéviste, chercheur à l’Institut français du Proche-Orient, directeur français de la mission)
Julien Aliquot (archéologue, historien et épigraphiste, chercheur à l’Institut français du Proche-Orient)
Pauline Piraud-Fournet (architecte de l’Institut français du Proche-Orient)
Elodie Vigouroux (archéologue médiéviste, boursière d’aide à la recherche à l’Institut français du Proche-Orient)
Mayssam Youssef (archéologue de la Direction des Antiquités et des Musées de Homs)
Wafa Rostom (archéologue de la Direction des Antiquités et des Musées de Masyaf)
Abdallah Zacharia (directeur du château de Saladin)

Toutes les photos sont de Benjamin Michaudel.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.